Institut d’Estudis Occitans 06
Accueil > Niçard > Sota Òrme caminèt per visitar Menton

De novas de li associacions afrairadi

Sota Òrme caminèt per visitar Menton

en mentonasc

samedi 18 juin 2016, par Joan-Pèire SPIES

Lu sòcis de Sota Òrme si son acampats... sota o Òrme de Gòrb, diménegue passat, per une jornada esperada despí de temps...

Lu mai lestes s’encaminèron a 7 oras, a pen, sus lo camin de Sant Brancai, per rejónher Menton.

Passeriam la frontièra d’un temps tra lo Comtat de Niça, que Gòrb n’en faguèt partida, e la principautat de Mónegue, que tenia Rocabruna e Menton.

Una pèira de la brua tra Mónegue e Savòia.

Si trovan gravadi una M d’un costat e la crotz de Savòia de l’autre.

Lu autres s’en partèron un pauc mai tardi en cari e toi, una quarantenau en tot, si son radunats au Bastion, dont lu asperava l’Auguste, au bèu soleu d’aquesto matin de junh.

Cen qu’anèron faire aià, au bot de la gitada dau pòrt ? Descurbir la vila vièlha de Menton, l’imatge radiós dei sieu façadas coloradi faguent muralha virada devèrs dau levant.

Pi la visita contunhèt au pen de la vila, establida sus lo rocàs, d’un temps batuda dai aigas que venion lecar li maions, pi en puant, siguèt la travessada d’aquesto vilatge que de segrets n’a minga per l’Auguste, que nen regalèt de mila istorietas,

quauque fes en francés, d’autres fes en aquesta lenga mentonasca que conóisse e que parla tant ben...

Un delici per lu uelhs, per li aurilha e per lo còr.

L’Amor de Menton si liège en lu uelhs, li paraulas, li cançons !

Cadun auguèt plaser a travessar lo Menton vièlh e a sentir lo Mentonasc, en lo parangonant au Gorbarin, qu’un des objectius de « Sota Òrme » es ben de faire ressonar la « Lenga dau País » !

Visita que menèt toi aquelu visitors curiós en carriera Lònga, pi dins li escalinadas de la carriera Mattoni,

sus lo caladat de la plaça de la glèia Sant Miquèu,

e fins au Casteu prefondat au jorn d’ancuei, e que lo sieu site es vengut cementèri

belament dubèrt sus lu orizonts.

Pi siguèt le retorn via l’escalinada des écoles pies, l’escorcha, passant au pen dei barris,

que lu tornèt menar sus la plaça dau Cau.

Toi lu participants si son pi radunats per d’autres escambis alentorn d’un bòn past a La Tòpia, dins lo jardin dau Pian.

Siguèt pi lo temps d’un moment de repaus, per d’unus charaïssa au frèsc sota dei oliviers,

per d’autres una caminada quieta en li aleas dau jardin dau Val Rameh,

per d’autres encara un moment d’espòrt en faguent una partida de mini-gòlf.

Venguèt l’ora d’aremerciar lo nòstre òste e guida d’un jorn, et d’escalar en lo cari per tornar a Gòrb, urós d’aquesta bèla jornada de rescòntre e de descuberta.
Arlette Pastor, presidenta de « Sota Òrme » vòu tornar regraciar, au nom de toi, toi aquelu que partissèron aquesta jornada, dins l’esper d’una ocasion novela per si retrovar tra vesins !
Cau saludar la presença finda d’amics de l’associacion afrairada SAHM de Menton.
L’i serà segurament l’ocasion finda de si retrovar tra associacions vesini !

Les adhérents de Sota Òrme se sont retrouvés... sous l’ormeau de Gorbio, dimanche dernier, pour une journée attendue de longue date.
Les plus alertes sont partis à 7 heures, à pied, en direction de Sant Brancai, pour rallier Menton. Les autres sont partis un peu plus tard en car et tous, une quarantaine au total, se sont retrouvés au Bastion, où les attendait Auguste, dans le beau soleil de ce matin de juin.
Qu’allaient-ils donc faire là-bas, au bout de la jetée du port ? Découvrir la vieille ville de Menton, l’image radieuse de ses façades colorées faisant rempart tournées vers le levant.

Puis la visite s’est poursuivie au pied de la ville, posée sur les rocs, autrefois battue par les flots qui venaient lécher les maisons, puis en montant, ce fut la traversée de ce village qui n’a plus de secrets pour Auguste, qui nous a régalés de mille anecdotes, parfois en français, parfois dans cette langue mentonnaise qu’il connaît et qu’il parle si bien... Un régal pour les yeux, pour les oreilles et pour le coeur.
L’Amour de Menton se lit dans les yeux, les paroles, les chansons !
Chacun prit plaisir à traverser le vieux Menton et à entendre le Mentonnais en le comparant au Gorbarin, car l’un des objectifs de « Sota Òrme » est bien de faire résonner la « Langue du Pays » !
Visite qui a conduit tous ces visiteurs curieux dans la rue Longue, puis dans les escaliers de la rue Mattoni, sur le parvis de l’église Saint Michel, et jusqu’à l’emplacement du Casteu aujourd’hui abattu et faisant office de cimetière largement ouvert sur les horizons.
Puis ce fut le retour par la ruelle en escalier des écoles pies, l’escorcha, passant au pied de la muraille, qui les ramena à la place du Cap.
Tous les participants se sont ensuite retrouvés pour continuer les échanges autour d’un bon repas à La Tòpia, dans le jardin du Pian.
Puis ce fut le temps d’un moment de détente, pour les uns papotage au frais sous les oliviers, pour d’autres une calme et reposante promenade dans le jardin du Val Rameh, pour d’autres encore un moment de sport au cours d’une partie de mini-golf.
Et ce fut l’heure de remercier notre hôte et guide d’un jour, et de grimper dans le car pour remonter à Gorbio, heureux de cette belle journée de rencontre.
Arlette Pastor, présidente de « Sota Òrme » tient à ré-exprimer ses remerciements, au nom de tous, à tous ceux qui partagèrent cette belle journée en espérant une nouvelle occasion de se retrouver entre voisins !

Saluons également la présence d’amis de l’association soeur SAHM de Menton.
Il y aura certainement aussi des occasions de se retrouver entre associations voisines !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | {#ENV{label}}